malade

Publié le par June Prune

Pour tous ceux qui ont oublié qu'il y a dix ans, les gens qui tenaient des propos illégaux n'étaient pas considérés comme des acteurs de la vie politique. Pour tous ceux qui ont oublié qu'il y a dix ans, on trouvait presque ça "bien pensant de gauche chiant" de vomir quand on entendait des propos racistes ou négationnistes ou que sais-je encore. Maintenant on les écoute en râlant mollement.

 

Ma ville tremble, ma ville est malade
De Bonneveine jusqu'aux Aygalades.

La grande ville, où je suis né,
Appelée Marseille par les français
Porte de l'Afrique dès l'antiquité,
Elle fut construite par des immigrés.
Depuis bien longtemps elle vit en paix
Dans le respect de toutes les communautés.
Mais depuis dix ans, dans la tête des gens,
De drôles d'idées commencent à germer.

Il y a des arméniens, il y a des algériens,
Il y a des tunisiens, il y a des italiens,
Il y a des marocains, il y a des comoriens,
Ici se trouve rassemblé presque tout le genre humain.
La cité a été bâtie grâce à ces millions de mains,
Tout le monde vit sa vie et beaucoup s'y trouvent bien.
La culture de ce pays qu'on appelle Occitanie
A toujours su intégrer les gens de tous les pays.
Vous n'êtes pas obligés de croire tout ce que je dis
Mais je reprends mon argument, je développe, je poursuis.

Les gens venus de partout qu'on appelle immigrants,
Nous en avons pour voisins, certains sont nos grands-parents.
Ils font leur bout de chemin et un jour ont des enfants,
D'adorables chérubins avec leurs jolies mamans.
Mais vous savez, les enfants ça va toujours grandissant
Et voilà qu'un beau matin le bambin fête ses trois ans,
Il va nous parler enfin, toute la famille attend.
Il ménage son effet, en fait il prend tout son temps
Il ouvre la bouche et dit, "maman j'ai faim" avec l'accent
Et pourtant…

Tous les samedis au Stade Vélodrome
Tous les supporters s'écrient comme un seul homme
" Allez l'O.M.! On est tous avec toi
Allez l'O.M.! Les Marseillais seront toujours là ! "
Pour qu'une équipe fonctionne, il faut qu'elle soit soudée
Et ça je crois bien que personne ne peut le contester.
Le jeu ouvert c'est bien mieux que de s'enfermer
Si c'est pas clair degun ne peut s'y retrouver.
Monsieur le Maire c'est à vous que je viens parler
C'est d'un repère dont ont besoin les Marseillais.
Respirez l'air je crois bien qu'il est pollué
Dos à la mer nous ne pouvons plus reculer.
Alors lançons un grand débat parlons d'identité
Montrons à tous ces pébrons que nous savons ce que c'est
La Provence a des valeurs, j'ai dit l'hospitalité
Oublions le doute et la peur c'est de l'avant qu'il faut aller.
Et pourtant…

1re, 2e, 3e, 4e, 5e génération
Nous avons tous grandi autour du même Lacydon
1re, 2e, 3e, 4e, 5e génération
Nous allons tous au stade chanter les mêmes chansons
1re, 2e, 3e, 4e, 5e génération
Marseille a des problèmes, ensemble on a les solutions
1re, 2e, 3e, 4e, 5e génération
Si l'on aime notre ville, ensemble disons non au Front.

 

 

Non.

Commenter cet article

Philémon 28/06/2011 13:49


Ca fait toujours du bien de le rappeler :D