shaya

Publié le par June Prune

Pendant que je ne suis pas là (mais pas où, en fait ?), une réponse de Shaya à la chaîne sur la formation des enseignants.
La bonne adresse du jour reviendra en même temps que moi.
La phrase de fin n'est pas tout à fait tirée d'une chanson...



- Un bon prof : j'ai eu de la chance, j'en ai croisé pas mal dans ma vie! Je pense à ma prof d'anglais de 1ere et terminale qui m'a réconcilié avec cette langue que je haissais depuis ma 6e et mon prof catastrophique dans cette matière. C'était une femme fantastique, exigeante, franche, patiente et juste mais qui donnait envie! Et puis elle était à la fois fascinante mais avec beaucoup d'autorité! J'ai ri comme pas permi quand elle nous a raconté son 1er voyage aux USA et sa découverte de la boite automatique etc... Elle était captivante!
(Mon 18/20 lors de mon partiel de Master 2 en anglais, je lui dédie!)
Ma prof de français de 1ere aussi ... tellement drôle, gentille et aimée des élèves! On se serait plié en 4 pour elle, même sur "Candide" de Voltaire! Elle enseignait avec complicité mais on la respectait tous!

(Hu hu je vous parle de mes profs de langue alors que je me suis tournée vers le scientifique... allez comprendre! Peut être parce qu'elles ont su me faire aimer leurs disciplines alors que c'était plus mal parti que les sciences?)

- Ce que les profs devraient faire : franchement ... je n'en sais rien! J'ai été élève, plutot une bonne élève je pense (je me la pète un peu? ah ouais! Mais mes bulletins de notes parlent en ma faveur aussi ;-p), mais je ne me sens pas compétente pour dire ce que les profs DEVRAIENT faire! Comment sortir une généralité en pensant à ces profs qui galèrent dans les établissements difficiles? Comment leur dire qu'ils devraient faire ci ou ça ou machin alors qu'ils passent la moitié de leur temps à faire la police et/ou l'assistante sociale en ayant de moins en moins de moyens pour faire leur métier?
Non je ne leur dirais pas ce qu'ils devraient faire si ce n'est ... quand on fait un métier comme celui-là, en contact avec les autres, quand le ras-le-bol, la fatigue etc... prennent le dessus, il vaut mieux réfléchir à s'arrêter et changer que s'enfermer dans une "haine" des élèves...

- Pour faire un prof, ce qui s'apprend, ce qui ne s'apprend pas : euuuuuuuuuuhhhhhhhhhhh ...
Ce qui ne s'apprend pas ... il y a des profs qui naturellement savent être captivant dans leurs matières! Qui rendent ça vivant et attractif!
Ce qui s'apprend ... Je pense que savoir gérer des élèves et des classes difficiles ça s'apprend! L'EN ne le leur apprend probablement pas mais quand on voit qu'il y a des cours dans les entreprises pour que les gens à l'acceuil ou en contact avec les clients sachent gérer les personnes difficiles/agressives, je pense que c'est possible pour les profs!






Les militaires ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

Commenter cet article