sexy

Publié le par June Prune

À l'occasion des journées nationales de l'APMEP (association des professeurs de mathématiques de l'enseignement public), j'ai assisté à une conférence de Claudie Haigneré, une scientifique de renom, femme politique, astronaute. La conférence était très intéressante et inspirante. Malheureusement, au lieu de ne garder en mémoire que le propos, je ne pourrai m'empêcher de penser aussi à cette intervention dans le public à la fin de la conférence... Un prof de math a pris la parole, non pour une question, mais pour une remarque. Il a expliqué que les premiers astronautes français ont fait rêver sa génération, et que la première fois qu'il avait vu Mme Haigneré à la télé, il avait été très impressionné. C'était l'époque où l'on disait qu'il fallait rendre les math plus sexy. Cet intervenant a raconté qu'il avait été dit dans cette émission qu'elle avait bac+19 (?), et qu'il avait pensé qu'une femme à bac+19, c'était bien plus sexy que toutes ces jeunes chanteuses écervelées dénudées des plateaux télé. WTF ? (et en plus je n'ai pas vu le lien logique entre les différentes parties de son intervention) Mme Haigneré n'a pas réagi, je n'arrive pas à savoir si elle a au moins réalisé le sexisme de ce propos, et si elle a eu raison de rester impassible. Je suis sûre en revanche que le petit gars en question s'est dit qu'il passerait pour un héros, car il aime les femmes intelligentes. Et qu'une grande partie du public a vraiment pensé ça. Allez les filles, la prochaine fois, on va dire à Cédric Villani qu'il est trop super beau gosse avec sa médaille Fields.

 

Heureusement que j'ai participé à un atelier sur les mathématiciennes dans l'histoire le lendemain, que j'ai senti une (très) légère brise féministe dans la salle, et qu'il y avait même des hommes présents à l'atelier. (Quoi ? Des hommes qui s'intéressent aux questions féministes ? Des blancs qui luttent contre le racisme ? Des hétéros militants pour les droits des LGBT ?)

 

Eh mais dites, ça fait longtemps que je ne vous ai pas dévoilé mes sources musicales !

Mardi 21 : Compagnie Jolie Môme, L'hymne des femmes

Lundi 27 : Emily Loizeau, Ca n'arrive qu'aux autres

Lundi 11 : Tryo, L'hymne de nos campagnes

Mercredi 13 : Georges Brassens, La femme d'Hector

Lundi 18 : Charles Aznavour, Comme ils disent

Mercredi 20 : India Arie, Video

Vendredi 22 : The Moldy Peaches, Anyone else but you

Mardi 26 : Imogen Heap, Hide and seek

 

 

Where are we ? What the hell is going on ?

Commenter cet article

Marine 27/10/2010 23:46


Sans lien très direct, j'ai souvent entendu des propos qui s'analysent comme "oh mais c'est génial, il existe des filles qui sont pas trop moches et pas trop bêtes". Ben ouais, moi j'en connais
plein. Parce que c'est pas parce que tu as fait des études que tu ne sais pas te servir d'un eye liner et d'une pince à épiler, que tu ne connais pas les bonnes adresses et les coupes qui te
mettent en valeur, que tu n'aimes pas mettre des talons indécents. Non mais !! J'adore ton article !!!


June Prune 28/10/2010 10:58



Merci ! C'ets vrai que les gens sont souvent tellement enfermés dans leurs clichés, c'est dingue.



Swan 27/10/2010 06:38


C'est un peu le problème avec les gens qui font des remarques à la fin des conférences.
Certes, ça n'est pas toujours le cas, mais très souvent - en tout cas dans les conférences auxquelles j'ai assisté - ceux qui posent des questions sont soit très pertinents (et ça c'est cool), soit
monopolisent le micro pour étaler leur conception du monde et sous-entendre qu'ils ont une vision + globale du sujet que les intervenants (horripilant).

Et ceux qui font des remarques et qui ne cherchent donc pas vraiment l'interaction mais plutôt à ajouter leur grain de sel, bah ils appartiennent très souvent à la 2e catégorie. Plein de fois je
suis sortie déçue d'une conférence parce que ceux qui bataillaient pour le micro faisaient retomber la satisfaction d'avoir écouté un message original, avec lequel je n'étais pas forcément
d'accord, mais qui m'invitait à réfléchir. Alors maintenant je sors quand on dit "avez-vous des questions ?".


June Prune 28/10/2010 10:57



Exactement !



Shane 26/10/2010 14:26


Pfff, une femme DOIT être désirable (baisable j'ai même envie de dire) pour rester femme en gros... Je suis sûre que Claudie Haignerie est très contente de savoir qu'un inconnu pense ça à son
sujet.


June Prune 28/10/2010 10:56



On peut être flattée, mais trouver ça déplacé quand même !