scratch

Publié le par June Prune

Cela faisait un moment que je n'avais pas préparé une séquence de A à Z "from scratch". Je m'y suis attelée ce weekend pour les statistiques de Terminale ES, plus précisément les ajustements, l'ajustement affine par moindres carrés. C'était à peu près la dernière notion qui s'étudie au lycée, toutes filières confondues, que je n'avais jamais enseignée sous une forme ou une autre.

Les manuels que j'ai sous la main ne me conviennent pas du tout : trop de formules et traitement trop superficiel de l'idée intuitive. Les documents plus officiels que l'on peut trouver sur les sites académiques, les documents d'accompagnement des programmes, les ressources de l'inspection générale, tout cela m'a un peu plus inspirée, mais ce n'était encore pas ça.

J'ai voulu adapter un des documents trouvés sur un site académique. En reportant la partie de travaux pratiques informatiques à plus tard : je n'ai pas accès à une salle informatique ou même à un vidéo-projecteur avant la fin de la semaine. Ça paraissait jouable.

Mais comme la plupart du temps dans les exercices dont je m'inspire, vient le passage difficile qui détruit toute la belle progression des premières questions. Le moment où les élèves les moins confiants vont laisser tomber, le moment où ils arrêtent de croire que c'est possible d'aller au bout, le moment où l'on se dit c'est pas grave j'ai pas compris, mais j'apprendrai mes formules et ça devrait passer j'aurai la moyenne* ça me suffit.

Alors je réfléchis, je retourne mon problème dans tous les sens, je change une question, puis une autre, j'ajoute un schéma dans mon exercice, puis je l'enlève et je le fais construire aux élèves, puis je rechange la question précédente et celle d'avant, et la première aussi. Et je n'en finis jamais. Sauf au moment où j'entre en cours. Et où je ne suis encore pas satisfaite de mon truc. Et où j'improvise même tout autre chose certaines fois. Ou bien alors je me fais violence pour m'en tenir à la dernière décision finale prise la veille. Tout en sachant que ça ne marchera pas parfaitement, car c'est la première fois que j'enseigne ce truc, et qu'il me faudra encore une ou deux expériences supplémentaires pour être plus sereine, et encore plusieurs pour rectifier tel ou tel détail.

Je vous raconterai dans la semaine ce que ça aura donné.

 

*Et je vous dirai un jour à quel point je déteste la moyenne.

 

 

Je t'amènerai sécher tes larmes au vent des quatre points cardinaux.

Commenter cet article

Liza P. 12/04/2010 13:43


Mon ptit loup, de Pierre Perret?


June Prune 12/04/2010 18:23



bravo !



Swan' 12/04/2010 13:41


Copine !! J'déteste la moyenne aussi. C'est très déprimant, "la moyenne". J'attends ton article avec impatience.


June Prune 12/04/2010 18:22



j'ai la pression !


 


j'ai oublié de te le dire, mais ton dernier com était le 300e ! Merci !