routine (bis)

Publié le par June Prune

L'autre jour, je vous parlais du train-train des sanctions au collège.

Le lendemain comme par hasard, un de mes élèves de Terminale m'a demandé si c'était pas trop dur d'avoir toujours cours dans la même salle (il parlait de ma tanière du sous-sol, là où on ne voit pas le ciel mais le trottoir juste à la base des fenêtres fumées), si ça ne rendait pas la routine encore plus insupportable... mes élèves lisent-ils mon blog ? [transpire transpire]

En fait, quand je parlais de routine, je voulais surtout dire que je n'étais plus jamais surprise quand un élève se retrouvait à la porte (d'une salle ou de l'établissement). Triste ou énervée, mais pas surprise. C'est fini le temps de la débutante avec ses illusions.

 

Je n'ai jamais trouvé que mon boulot en lui-même était routinier. C'est même tout le contraire. Il se passe toujours quelque chose.

Une élève de Troisième qui me demande : "le résultat, c'est bien quatre-vingt et onze ? euh, c'est comme ça qu'on dit ?" et sa voisine qui lui répond "mais non n'importe quoi, c'est soixante-onze".

Un élève qui glisse une blague de logarithme et exponentielle (les blagues belges des profs de math ndlr) pour mieux faire passer un devoir non fait.

Une collègue, jamais la même, qui ne se lave pas les mains en sortant des toilettes (les mains sales pour elles et la nausée pour moi) (quelle culture elle a, cette prof de math, Jean-Paul et Pierre cités dans la même phrase !).

Un drôle de message dans une copie : "desolé Madame mai je suis vrémant nul en maths soyez indulgeante, je vous jure sait pas contre vous."

Un élève qui arrive en retard avec une excuse plus absurde tous les jours.

Un cure-dent dans une serrure, l'appel à l'équipe d'entretien, l'espoir de la classe de ne pas avoir cours (ils me connaissent mal).

Une expérience risquée de travail en demi-groupes qui se passe au mieux.

Le cours le plus préparé du monde qui ne passe pas du tout alors que ça fait trois ans de suite que les élèves adorent.

Vous avez dit routine ?

 

 

T'oublier de toutes façons, c'est non ! Voir d'autres choses, d'autres horizons, non, de non !

Commenter cet article

Océane 19/04/2010 09:20


La routine est parfois amical, c'est aussi des repères, pour toi, tes élèves et puis tu en fais quelque chose de différent, chaque jour malgré tout.


June Prune 20/04/2010 19:53



oui, il suffit de ne pas se laisser enfermer dans la routine... j'ai la chance que ce soit possible dans ce job !