RH (début)

Publié le par June Prune

Une femme enceinte ne peut pas faire le même travail que d'habitude. Elle ne peut pas non plus faire le même travail que ses collègues non enceint.e.s.

Non non attendez, n'appelez pas les prud'hommes tout de suite. Je plaisante. Je vous ai fait peur, hein ?

Et pourtant c'est ce que j'entends au boulot depuis le début de ma grossesse. Pas exactement ces mots-là, non, quand même, c'est trop gros. Mais des choses du genre :

- Tu ne peux pas prendre de Terminale S cette année, alors que tu vas partir en congé maternité, quand même ! (le même collègue qui affirme que la testostérone s'active chez les garçons dès 3-4 ans)

- Tu voudrais pas prendre des Terminales ES, plutôt ? (une collègue dont j'ai du mal à comprendre la logique... math en ES : coefficient 5)

- Madame, dans mon précédent établissement, j'ai préféré donner une Première S, plutôt qu'une Terminale S, à une prof de math enceinte. Elle n'était pas très contente au début. (la direction de mon établissement)

- Tu comprends, ces élèves-là ont besoin d'être bien suivis, ça m'arrangerait que ce soit pas toi, leur prof de math cette année, tu comprends. (le prof principal d'une Terminale S) (une fois "tu comprends", déjà, c'est louche, alors deux fois...)

Et bien d'autres propos du même genre qui ont été tenus face à moi ou pas.

Et alors, alors, alors, June, tu les as eus, ces Terminales S, finalement ? Bah oui !

Aussi incroyable que cela puisse paraître après avoir lu ce qui précède, rien n'a fait obstacle à ce que cette classe me soit accordée.

Parce qu'il est d'usage de laisser les équipes disciplinaires se répartir les classes sans intervention de la direction, sauf problème particulier. Et qu'aucun de mes collègues n'a osé entamer une vraie conversation avec moi pour me faire changer d'avis et surtout comprendre pourquoi je persistais dans mes demandes. Personne n'a osé m'opposer les arguments habituels (changer de prof au milieu de l'année c'est dur pour les élèves, et puis les remplaçants ils changent aussi souvent, surtout en math, on en manque donc on fait appel à des gens non formés...) (parce que nous on est formés ? lol). Donc la répartition des classes a été présentée telle quelle à la direction. Qui avait des problèmes avec d'autres disciplines, donc personne ne s'est penché sur le cas de cette prof de math enceinte qui a le toupet de prendre des Terminales S avec un congé maternité en plein milieu.

Commenter cet article