pyramide

Publié le par June Prune

Pour moi, bobo signifie bourgeois bourgeois ou bien bobeauf, voire les deux. C'est un mot de journaleux qui sait pas pourquoi il l'emploie, un peu comme dangerosité. Ce dernier mot est dans le dictionnaire oui oui, mais la définition ne m'a pas convaincue quant à l'utilité d'un autre mot que danger. Et c'est pareil pour générer. "Engendrer", il me semble que c'est plus français, pour tout ce qui ne relève pas de l'informatique. Certes, on ne parle pas d'engendrations, mais bien de générations, mais la langue française n'a pas que des couples nom/verbe bien définis. Non : "la langue française a cageot" nous rappelle Francis Ponge (éponge ? poncho ?), le localisant "à mi-chemin de la cage au cachot". Cageot-thon, cachot-cachalot, la mer n'est pas loin, avec ses espèces menacées par des bobo-tomisés qui mangent du thon rouge.

La boucle est bouclée, et pour cet exercice de langue au fil de la plume, je me suis bien amusée. Et vous ?

 

Allez, un autre, mais sans expliquer mes associatioins d'idées tordues.

bobo, baba, bibi, imper, camel, rouge noir, macdo, avion, boubou, bonbon, colo, coco.

Maintenant, à vous !

 

 

Nous ne sommes rien, soyons tout.

Commenter cet article

Atchoum 20/09/2010 23:10


Quel honneur !

Matheux (disons que j'ai toujours aimé ça, mais que je n'ai pas fait grand chose depuis la prépa (mais bon j'ai quelques restes pour aider ma soeur qui passe par là en ce moment))

Quoique maintenant que tu m'en parles, un collègue m'a parlé d'une méthode manuelle pour approcher une racine carrée aussi précisément que l'on veut (il l'aurait d'ailleurs prouvée dans sa
jeunesse)

J'en profite pour te dire que j'aime beaucoup ce que tu écris: un blog de prof de maths ! (je ne dis pas que les autres sujets ne sont pas intéressants hein ...)

Je suis tombé sur ton blog par hasard il y a quelques temps, et je l'ai vite ajouté à mon RSS (là je dépile, j'ai un peu de retard)

Bon voilà, je raconte ma vie en pourrissant les commentaires ...

Bonne continuation pour notre plus grand plaisir


June Prune 20/09/2010 23:39



merci !


(et en plus c'était pas vrai, il y a déjà quelques matheux qui passent par là de temps en temps)



Atchoum 20/09/2010 22:36


et les familles génératrices alors !!


June Prune 20/09/2010 23:00



premier(ère) matheux(se) sur ce blog, bienvenue !



Camille 09/09/2010 15:47


juilletiste, ça c'est un mot de journaliste. Je déteste aussi le vocabulaire des vendeurs de téléphone portables qui t'expliquent que le forfait se décompose en 3 parties...

Bobo c'est un terme créé par un sociologue si mes souvenirs sont bons, employé à tort et à travers par à peu près tout le monde, il en a perdu de son sens au final. En gros c'est des gens qui
gagnent relativement bien leur vie, ne sont pas trop "beauf années 80/90" mais qui sont moins riche ( et de loin) que les nouveaux riches. Ils ont fait des études, ont une certaine culture et
peuvent s'acheter parfois une robe à 200 euros chez Sandro et cie. pas de quoi fouetter un chat, j'avoue que la haine envers eux me laisse perplexe :D


June Prune 09/09/2010 17:52



oui, les vendeurs de portables comme les vendeurs de beaucoup de choses ! et je suis même agacée par le vocabulaire des jeunes premiers à dread qui t'arrêtent dans la rue pour te faire adhérer
(te faire payer pour) *WWF*, *Care* ou Sidacti*n (pourtant je milite moi-même dans une ONG !)



macaronde 31/08/2010 10:50


rouge, amour, toujours, jamais, fontaine, pluie, soleil, vacances, travail, santé, atchoum....
à vous....


June Prune 01/09/2010 07:58



à tes souhaits !



benj 30/08/2010 21:00


jouer avec les mots tu t'amuses, tu y as pris goût j'ai l'impression, peut être en me lisant quand j'écris n'importe quoi et que les mots mis bout à bout sont comme une corde finement nouée, qui ne
casse souvent qu'à la fin de la phrase quand ça arrive à point nommé, qu'on appelle souvent point final.


June Prune 01/09/2010 07:58



peut-être en te lisant, peut-être pas... why not ? who knows ?