olympe

Publié le par June Prune

Pendant que je ne suis pas là (mais pas où, en fait ?), une réponse d'Olympe à la chaîne sur la formation des enseignants.
La bonne adresse du jour reviendra en même temps que moi.
La phrase de fin n'est pas tout à fait tirée d'une chanson...



A. Un "bon prof"

Les profs qui m'ont laissés des souvenirs (plutôt lointains quand même) sont ceux qui ont su éveiller ma curiosité et me donner envie de m'intéresser à un sujet parce qu'il y avait quelque chose à découvrir. J'avais en 1ere un prof de français  très vieille France (en tout cas il me semblait très très vieux), qui restait assis sur sa chaise, posait sa serviette sur le bureau, ajustait ses lunettes avant de délivrer son cour magistral. Et j'étais suspendue à ses lèvres. Aujourd'hui encore quand je relis Camus ou Baudelaire je pense aux clés qu'il m'a données. Je crois qu'il avait réussi à nous convaincre qu'il y avait un secret caché dans chaque texte et que seule une lecture attentive et réfléchie nous les ferait découvrir.

B. Ce que les profs devraient apprendre

Le story telling, c'est à dire commencer par raconter une histoire pour donner envie aux élèves d'aller chercher la suite


C. Pour faire un prof... ce qui s'apprend, ce qui ne s'apprend pas

Ce qui s'apprend : la psychologie des élèves

ce qui ne s'apprend pas : être soi-même passionné par les matières qu'on enseigne et convaincu de son intérêt pour les élèves.







J'ai rendez-vous à midi avec Guillaume je n'y serai jamais.

Commenter cet article