mauvaise foi

Publié le par June Prune

Non mais vous les avez vues, les pubs 3 S**sses ? Celle sur le point G dans la penderie, en particulier.
Le message subliminal (mais pas trop, car il faut que les femmes, qui sont un peu limitées, le comprennent tout de même) : les femmes sont compliquées, personne ne sait comment elles marchent, et en plus nous les hommes, on sait pas comment les contenter, on n'y comprend rien à leur corps bizarre.
Affirmer que le corps des femmes est compliqué, c'est admettre que ça marche pas toujours, que c'est du pur hasard, et que donc c'est normal que ce soit pas toujours le pied pour elle. Lol.
Une autre vision de cette pub affreuse, par un blogger qui n'en sort pas moins de ses gonds.

Parlons plutôt de math.
Les math, ça peut servir à comprendre la différence entre :
la majorité des fleurs que je vois de ma fenêtre parisienne sont blanches
et
de ma fenêtre je vois la majorité des fleurs blanches de Paris
et
la majorité des fleurs sont blanches
Ça peut donc servir à éviter le racisme et la mauvaise foi, comme l'explique très bien un avocat blogger.


J'aime bien ce resto où on mange de bons poissons ou du canard accompagné de gnocchi [guenotchi] (le serveur ce soir-là avait besoin de cours d'italien), mais j'aime surtout le nom de la rue. Vapeurs, 7 rue de l'Isly [lyly], 75008.


sempre pp e senza sordino
[sol do mi sol do mi sol do mi sol do mi
sol do mi sol do mi sol do mi sol do mi
la do mi la do mi la ré fa la ré fa
sol si fa sol do mi sol do ré fa si ré
mi sol do sol do mi sol do mi SOL. SOLSOL]

Commenter cet article

online essay writing service 26/12/2011 20:22

Hmmmmm never think, that such theme can be interesting =)

Philémon 29/03/2010 22:49


Ouais, la mauvaise fois, j'en connais une ;o)
Je suis content de lire le blog de Maître Eolas qui a eu les honneurs de la chronique du web sur France Info. Ca a le mérite de remettre le populisme et les approximations à leur place.
Pour la pub des trois Helvètes, pas vu. Mais suis bien d'accord pour pourfendre les lieux communs et les approximations dans ce domaine également.
Au fait, Charlie ?


June Prune 30/03/2010 15:36



mauvaise foi ? qui ça ? ;-)



benj. 29/03/2010 21:10


et sans oublier les 4 diéses à la clef...
oh combien j'aime ce morceau, aussi quand il me rappelle l'avant fusillade au lycée dans le film 'elephant' de gus van sant, l'ado joue alors sur un pinao un peu désaccordé quand résonne ce morceau
venu de nul part, le clair de lune est à prendre alors au sens figuré...


June Prune 30/03/2010 15:35



un film que j'ai jamais eu envie de voir, mais si la musique est bonne, alors...



Shane 29/03/2010 16:04


Ben oui, au placard le point G ! Vraiment ces pubs, y'en a pas une pour rattraper l'autre...

Une amie de ma mère (néerlandaise) la première fois qu'elle a vu le mot gnocchi (écrit à la main sur une carte), a demandé des "grochi", depuis on appelle ça comme ça à la maison !


June Prune 29/03/2010 18:53


d'abord le point G il est dans le plan Q ou à la grande rigueur au centre de gravité du triangle SEX. Aaaaah les blagues de matheux.


Océane 29/03/2010 13:33


Où va se nicher l'imaginaire des publicitaires, hélas....

Je note (encore !!!) l'adresse du restau :)


June Prune 29/03/2010 18:52


c'est là que je me rends compte que je sors pas mal, moi qui me trouvais casanière ces derniers temps...