jambes

Publié le par June Prune

Je suis quelques blogs et sites qui présentent régulièrement des streetstyles. Une photo d'une personne, avec un descriptif de ses fringues. Ces derniers mois, on ne voit que des jambes, ou presque. Y avait-il un atelier coupage de jeans à l'entrée de R*ck-en-Seine ? Ou des physio pratiquant la discrimination anti-pantalons ? Je vais saisir la Halde, moi, tiens.

Vous voulez apparaître dans un streetstyle ? Portez un short ! Le short peut être moche, vous pouvez faire la gueule, exhiber toutes vos cernes, et votre morceau de salade entre les dents, vous pouvez avoir un t-shirt authentiquement laid (LE t-shirt genre publicitaire, bien large, informe, avec les manches larges, vous voyez ?), vous pouvez avoir les pires cheveux du monde, des Ugg* ou les spartiates les plus banales et un collier cadeau Yv*s R*cher... et bien votre short vous fera passer pour la créature fashion du moment. Coup de gueule passé, ça va mieux.

 

Ben non, en fait, c'est pas fini. Alors que moi si j'étais photographe, je pourrais faire des streetstyles magnifiques sans aucun short, rien qu'en me posant au milieu de la cour de mon lycée. Les ados sont beaux, les ados sont belles, les ados sont créatifs, les ados sont souriants, les ados ont des jupes et des robes superbes, les ados ont des pantalons extraordinaires et des chapeaux de rêve. Comme ça pour tous les jours juste pour s'asseoir toute la journée devant des profs moches et mal habillés.

Si j'étais photographe, je pourrais aussi faire des streetstyles terribles sans aucun short, rien qu'en me posant au milieu de la salle des profs. Les profs sont moches, les profs sont mal habillés, les profs sont bariolés, les profs sont ternes, les profs ont des chaussures orthopédiques et des jupes longueur mi-mollets.

 

Article subjectif, superficiel, de mauvaise foi et méchant qui fait beaucoup de bien.

 

 

Let's have some fun.

Commenter cet article

Euterpe 10/09/2010 10:24


Et bien moi, je ne suis pas prof de lycée mais j'ai leur âge. Ce qui ne m'a pas empêchée de me faire, il y a peu, interpellée dans la rue par un jeune homme qui m'a qualifiée de "belle" alors
que:
1 je ne me maquille pas
2 je ne m'épile pas
3 je porte des talons plats
4 je ne porte ni décolleté, ni robe, ni jupe, ni shorts, ni quoi que ce soit de sexy
mais : j'ai l'air gaie, le teint frais, les cheveux "boucles au vent", une démarche de danseuse.
Conclusion : pas besoin de passer soixante heures dans sa salle de bain pour être percu comme "beau" par certain. C'est juste de la beauté artificielle sinon. A mon avis, les ados bien dans leur
peau sont forcément beaux.


June Prune 10/09/2010 16:13



oui, c'est ce que je n'ai pas osé formuler : beaucoup d'ados semblent bien dans leur peau, mieux que nous à l'époque ? Et beaucoup de profs sont mal dans leur peau ? Oui, peut-être.


Mais je crois qu'il y a autre chose : nos quelques années en plus, notre recul, nous permettent de voir chez les ados la beauté, le charme, la grâce, même cachés derrière la timidité, ou autre "masque" qu'ils se fabriquent pour mieux affronter le monde.


Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que les fringues sexy et les talons hauts ne font rien à la beauté. Ceux qui le croient sont juste sexistes. Et quand des blogs de streetstyle
réduisent la mode ou l'esthétique vestimentaire au simple fait de porter un short, je dis non !



Shane 09/09/2010 21:35


Je confirme que les lycéens et surtout les lycéennes sont belles, et les profs de fac mal sapés !


June Prune 10/09/2010 15:59



les profs de fac aussi, effectivement !!!



Emily G. 09/09/2010 12:39


Je travaille dans un établissement scolaire et je confirme pour le bariolé (je ne me suis pas encore remise de la chemise en patchwork d'un prof de physique. Elle a d'ailleurs tellement traumatisé
les élèves qu'ils ont réalisé un bonhomme à l'effigie du prof à la fin de l'année) et la longueur mi-mollet (je pense à une prof de math à peine trentenaire qui s'habille comme mamie Janine). En
même temps, les ados d'aujourd'hui n'ont rien d'autres à faire que de penser à leur look (dit la fille de 28 ans qui passe une plombe devant son armoire le matin...).
Mais c'est vrai qu'ils sont beaux, beaucoup plus qu'on ne l'était. Ça me laisse songeuse d'ailleurs, quand je pense que ma génération se fichait d'assortir des pattes d'eph trouvés en fripe avec
une doudoune et des boots palladium. Ahum.


June Prune 09/09/2010 17:45



alors il n'y a pas que moi qui les trouve beaux, tant mieux 


(tu as oublié les baskets montantes reebok, un très gros traumatisme pour moi !)


 


Au fait, bienvenue !



Philémon 08/09/2010 17:56


J'assume totalement !
Mais quand on change d'identité une fois, elle nous suit tout le temps si on n'y prend garde :D


June Prune 09/09/2010 17:44



:-)))



Océane 08/09/2010 12:49


Je partage ton avis sur les blogs de streetsyle, je suis pantoise devant la mocheté objective de certain look, comme s'il y avait presque une recherche du laid !


June Prune 08/09/2010 17:45



c'est peut-être une démarche artistique en soi, la recherche du laid !!!