dérangement

Publié le par June Prune

On est souvent très mal reçu dans les établissements scolaires. Qu'on soit élève, parent, prof, ou n'importe qui d'autre. Que ce soit par téléphone ou en personne. J'ai l'impression qu'on commence toujours par se faire gronder (oui oui comme un enfant, et même comme on ne devrait pas le faire avec un enfant), avant qu'on ne se mette à éventuellement écouter. On n'appelle jamais au bon moment, on n'appelle jamais au bon endroit, bref on dérange.
Je sais bien que la plupart des gens appellent pour des bêtises, qu'ils pourraient trouver l'information autrement, et qu'ils donnent à leur interlocuteur l'impression de perdre son temps. Je sais bien que l'interlocuteur en question est souvent dans un secrétariat où il est débordé de boulot, je sais bien qu'il subit la non-organisation de l'établissement scolaire et la complexité de la structure interne et externe, je sais bien qu'il est souvent la cible du stress des membres de la direction.
Mais je ne comprends toujours pas.
Je repense à un épisode mémorable où je demandais à l'intendance d'un lycée la clé d'une salle. L'intendante en chef a profité d'avoir une vraie personne sous la main pour exprimer tout son énervement contre les gens qui rendent pas les clés "on sait pas où ils partent à la fin de l'année, et nous on se retrouve sans clé en septembre, non mais vous êtes gonflés de vouloir ouvrir les salles".
Ma réaction instinctive : la voix mielleuse. Plus on s'énerve en face de moi, plus je suis mielleuse. Je me suis entendue lui répondre : "oui oui ce serait beaucoup plus sympa de faire des math dans la cour, pourquoi on s'embête avec un tableau et du chauffage hahaha". Ça a marché, elle s'est excusée "non mais c'est pas contre vous, vous on voit bien qu'on peut vous faire confiance, mais vous comprenez, si tout le monde était comme vous ça irait mieux. Tenez le double de la salle 122." Non je comprends pas.
Et d'abord elle aurait dit quoi si j'étais un tout petit peu plus bronzée ou si je portais un jean boyfriend tout déchiré ?

Vivement demain, les délires avec "super animatrice" et Angoulême. Vivement dimanche quand je pourrai enfin habiller mes ongles de 505.
C'est quand même mieux que cette semaine, quand je me disais vivement dans deux heures, j 'aurai enfin terminé de rédiger cet énoncé de contrôle, ou vivement ce soir que je puisse dormir.

Lundi 25 : Michel Legrand, De Delphine à Lancien
Mercredi 26 : Thomas Fersen, Germaine
Mercredi 26 (le texte de l'article) : Thomas Fersen, Le chat botté
Vendredi 27 : Les Fatals Picards, Mon père était tellement de gauche


Kiehl's, 15 rue des Francs Bourgeois, 75004.


Mon père était tellement de gauche, qu'on habitait rue Jean Jaurès, au coin du square Maurice Thorez, avant d'aller vivre à Montrouge.

Commenter cet article

Miss Babooshka 31/01/2010 00:25


A part le comptable (qui pour l'instant ne m'a crié dessus), tout le monde est très sympa dans mon établissement, même la jeune femme de l'accueil pourtant débordée garde le sourire ...

En tout cas, j'aime beaucoup ta réponse mielleuse, excellente vraiment.


June Prune 31/01/2010 18:45


oui, je ne voudrais bosser à l'accueil d'un collège ou d'un lycée pou rien au monde ! je deviendrais aigrie et désagréable comme ceux que je critique ici !


Océane 30/01/2010 18:19


Amusant comme j'ai toujours eu besoin de m'excuser de déranger quand je m'adressait au secrétariat de ma fac, ou à l'école de mon fils. C'est exactement ça, mais comme tu dis je crois que l'on fait
les frais d'une certaine désorganisation du système, qui empêche une certaine sérénité !


Océane 30/01/2010 18:12


Amusant comme j'ai toujours eu besoin de m'excuser de déranger quand je m'adressait au secrétariat de ma fac, ou à l'école de mon fils. C'est exactement ça, mais comme tu dis je crois que l'on fait
les frais d'une certaine désorganisation du système, qui empêche une certaine sérénité !


June Prune 31/01/2010 18:42


comme je disais à Shane, c'est effectivement pas que les écoles !


Shane 29/01/2010 17:04


Bon courage ! Ah l'administration, ils sont rarement aimables, comme tu dis on a l'impression de les déranger...


June Prune 29/01/2010 20:40


ouais ya pas que les établissements scolaires ! tes histoires de cantinières me font bien rire d'ailleurs !


adrien 29/01/2010 16:56


c'est ca qu'es bon comme article


June Prune 29/01/2010 20:39


merci !