crazyprof

Publié le par June Prune

Pendant que je ne suis pas là (mais pas où, en fait ?), une réponse de crazyprof à la chaîne sur la formation des enseignants.
La bonne adresse du jour reviendra en même temps que moi.
La phrase de fin n'est pas tout à fait tirée d'une chanson...



Tu nous dis d’être utopiste donc je vais joyeusement essayer de l’être… et demander aussi l’indulgence des lecteurs parce que je suis certaine que beaucoup de mes réponses vont être pertinentes mais avec un regard qui est assez ciblé sur ma discipline… Je rappelle que je suis prof d’anglais.

A-    Pour moi un bon prof est quelqu’un qui a une éthique, la volonté d’apporter quelque chose à ses élèves, une capacité d’écoute mais assez de jugement pour savoir garder le bon équilibre entre fermeté et empathie, toujours se garder de juger l’élève en tant qu’individu : nous avons en face de nous des personnes que nous n’avons pas à juger, ce que nous avons à évaluer c’est leur travail et comment il progresse dans l’apprentissage de ce que nous lui enseignons.

B-     Pour ma propre discipline, déjà à parler correctement la langue qu’ils enseignent… ça n’est plus trop le cas chez lez jeunes profs mais j’en connais encore qui enseigne sans jamais avoir mis les pieds dans un pays anglophones… et qui parle anglais comme une vache espagnole…Les profs doivent aussi apprendre que tous les élèves ne sont pas égaux devant l’apprentissage tant à cause de leur milieu familial parfois mais aussi parce qu’il existe des problèmes comme la dyslexie, la dysorthographie, la dyscalculie, la dyspraxie et j’en passe… problèmes qui n’empêchent pas l’apprentissage mais qui devraient forcer l’enseignant et le système à des adaptations : savez-vous par exemple qu’il est pratiquement impossible à un dyslexique d’apprendre l’anglais écrit mais que par contre l’espagnol ou même l’allemand ne lui poseront pas les mêmes problèmes puisque ces langues s’écrivent telles qu’il les entend…

Saviez vous qu’un dyslexique a besoin de pouvoir suivre les lignes quand i lit donc qu’il doit avoir des livres ou des photocopies en caractères de taille 14 au moins si possible ?Et de tout ça, alors que nous en avons au moins 10% voir plus dans nos classes, on ne nous en parle jamais ou très rarement pendant notre formation initiale et même par la suite sauf si on décide délibérément de se former sur le sujet.

C-    Je dirais que tout s’apprend avec l’expérience ou autre sauf une chose : l’envie de faire se métier qui me parait indispensable pour l’exercer à long terme.







Delphine ! Oui ? Tu vas chercher Boubou ? Oh tu veux pas y aller ? Ben j'irai cet après-midi.

Commenter cet article

Miss Babooshka 24/02/2010 11:51


J'aime beaucoup lire les réponses de chacun ...

Les miennes sont ici :http://coffeehomeground.hautetfort.com/archive/2010/01/31/etre-professeur.html


June Prune 06/03/2010 22:09


moi aussi, j'adore toutes ces réponses. Merci mille fois pour la tienne, qui sera publiée ici très bientôt !