choix (1/3)

Publié le par June Prune

Je milite dans un organisme d'éducation populaire et dans une grande ONG. Je considère aussi le choix de mon métier, et surtout le choix des établissements dans lesquels j'enseigne, comme un engagement en faveur de valeurs auxquelles je crois.

Je ne fais pas partie de mouvements pour l'environnement, ce qui ne m'empêche pas de prendre les transports en commun, de recycler, de ne pas imprimer à tout va et de fermer le robinet.
Je ne travaille pas pour les restos du cœur, ce qui ne m'empêche pas de donner une partie de mes courses lors des collectes au supermarché du coin, et de considérer la lutte contre la grande pauvreté comme l'un des critères majeurs de mes choix citoyens dans l'isoloir.
Je ne suis pas très proche des organismes de défense des animaux (en plus ce sont pas trop mes amis, les animaux), ce qui ne m'empêche pas de refuser de porter de la fourrure, et de m'opposer à la chasse, par exemple en refusant le pâté de faisan du grand-oncle du voisin.
J'ai choisi mes combats en fonction des causes qui me paraissent importantes, et en fonction du temps que je peux donner. Et je n'ai jamais vu aucun militant reprocher à qui que ce soit de faire partie de telle association au lieu de telle autre !

Vous vous en doutez, I'm going somewhere. Mais où vais-je ? Et où puis-je donc bien vous emmener avec mon histoire de militants ? Vous devinez ? Exposez donc vos conjectures dans les commentaires !
... La suite dans quelques jours...


Librairie l'Arbre à Lettres, 2 rue Édouard Quenu, 75005.


Allez leur dire de notre part que personne ne nous arrête.

Commenter cet article

dith 08/02/2010 18:27


Que notre musique est un rempart sur lequel se brise toutes les tempêtes...

On t'a dit un truc qui t'as énervé ou qqchose t'enerve en ce moment car ca ne correspond pas à tes convictions profondes ? La femme voilée sur la liste de Besancenot ?


June Prune 08/02/2010 18:48


perdu ! (la candidate voilée, je m'en fous, c'est juste un truc médiatique à mon avis)
Mais un peu gagné quand même : le sujet de mes articles de cette semaine découle effectivement d'un truc qui m'énerve graaaave (mais plutôt de façon chronique que ponctuelle !)
C'est bien essayé... Il faudra attendre mercredi pour la réponse ;-)


L'alliance originelle et rare du silence et du poète.