inattendu

Publié le par June Prune

Je ne sais pas trop pourquoi je n'ai rien posté hier. Et ben en fait, j'ai bien fait d'attendre.
Cela commençait comme une journée normale. Quelques questions stressées sur le contenu ou le coefficient du contrôle de demain, une excuse foireuse pour un retard, un élève qui écrit le mot "énoncé" sur son cahier lorsque je lui demande d'écrire l'énoncé de l'exercice du tableau (c'est très bon, j'avoue).

Et puis il y a eu cette réunion avec plein de profs de math venus de partout. Faites pas cette tête, ya que moi qui ai le droit de dire qu'ils me saoulent tous. J'y allais un peu à reculons, en mode "m'en fous j'parlerai à personne", en me répétant que je savais très bien quelles infos utiles j'allais y chercher et basta.
Mais comme je suis une fille vraiment trop sympa, j'ai pas pu m'empêcher de répondre quand on me parlait (c'est le boulot quand même, on est pas chez mémé à faire ses petits caprices). Et j'ai entendu la chose la plus géniaaaaaale du monde de la terre de l'univers, chantilly power sur moi comme dirait une meuf pas très connue sur la blogosphère : une fille était là, à côté de moi, genre normale (pas genre prof de math, donc) explique qu'elle revient de deux ans au lycée français de New York................ Évidemment, premier réflexe, j'ai pensé "elle ce sera ma copine", allez, au boulot ! Et en fait, même pas besoin de me forcer, cette fille a l'air super sympa (comme tous les gens qui ont vécu à New York, si si, même ceux qui votent pour la peine de mort... euh non quand même pas). On a gardé contact, c'est même elle qui me l'a demandé, elle m'a devancée, la chipie.
Comme si ça suffisait pas, macaron power sur moi (c'est dire...), ma nouvelle copine et moi, on a parlé avec quelques gars très cool, profs de math aussi, normaux aussi pourtant. A force de traîner dans ma salle des profs pourrie, j'avais oublié les exceptions.


Je préfère tourner en rond plutôt que de partir.

Commenter cet article

crazyprof 24/09/2009 17:52


J'ai de la chance, cette année dans mon établissement de bisounours, il y a aussi une super prof de maths...et elle est normale!!! probablement parce qu'elle a choisi de passer un concours
Math-science pour enseigner en Lycée pro et qu'elle a bossé en entreprise avant comme chimiste...
Biz V.


June Prune 25/09/2009 11:54


rien ne vaut le fait de sortir un peu de l'Ecole, pour mieux y bosser après... moi, j'y songe, et surtout je continue mon boulot dans l'animation à côté
Profite bien des bisounours, moi je m'en vais profiter des tristounours, yeah !


Philémon 24/09/2009 16:23


J'aime bien votre vision "de l'intérieur" des profs de maths ;0) J'ai juste été votre coreligionnaire pendant 15 jours, il y a fort longtemps. Mon expérience de prof de maths s'est arrêtée un jour
brumeux dans un collège Notre-Dame-de-l'Assomption, ou quelque chose comme ça, du côté de Châteaubourg, vers Rennes.
Et moi, je préfère avancer dans le désordre que piétiner dans l'ordre ;0)


June Prune 25/09/2009 11:57


Merci !
Il y a un certain désordre dans les math... Je pense aux fractales par exemple (les côtes bretonnes, ou le chou romanesco donnent une idée de ce que c'est)
Je me suis habituée à ce que les élèves me vouvoient... mais de la part de qui que ce soit d'autre, ça me surprend toujours ;-)